" MARIE BATAILLE auteur littérature jeunesse, livres pour enfants, presse, roman feuilleton: Lundi Ravioli du 16 avril : Ya pas photo !

Lundi Ravioli du 16 avril : Ya pas photo !

Photo Claude Degoutte

Ya pas photo !

Je me présente au guichet avec tout ce qu'il faut pour refaire une carte d'identité. La nouvelle carte sécurisée et plastifiée. L'employée de l'antenne préfecture vire au rouge...
- Mais madame la photo va pas du tout! Les règles sont très strictes on vous l'a pourtant dit la dernière fois quand vous êtes venue chercher un formulaire! Attention aux photos! Pas de frange, pas de lunettes, pas de sourire et le regard droit.               

L'employée pointe hargneusement du doigt la photo. Là, à gauche,  il y a un désespérant morceau de frange rebelle. Et il ne doit absolument pas y en avoir. Ordre de la préfecture. Si les photos sont à refaire, c'est entièrement de ma faute... Les gens n'en font qu'à leur tête! Pas de frange du tout, c'est quand même simple à comprendre! Eh ben non!
Donc avant de refaire les photos je réfléchis et il me reste deux solutions: le serre tête de ma petite nièce Luna ou le gel extra-strong d'Hector pour tenir arrière-toute la frange rebelle. Et le résultat est surprenant. Il y a maintenant sur la photo un visage sans lunettes et sans frange, parfaitement lisse, le regard astigmate et un tantinet apeuré qui pourrait interpeler quelques casting-directors pour un film d'épouvante. Mais l'employée respire: "Bon cette fois , c'est correct... C'est quand même pas difficile! "
Résultat de l'acharnement préfectoral: si je cache le nom, absolument personne, ne me reconnait. Si je tombe sur un contrôle de police soupçonneux je suis faite comme un black-beur-apache-sans papier!

Marie Bataille


1 commentaire:

Vous aimerez peut être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Messages les plus consultés

Une erreur est survenue dans ce gadget