" MARIE BATAILLE auteur littérature jeunesse, livres pour enfants, presse, roman feuilleton: Dernier Lundi Chou farci du 28 janvier : Insomnie

Dernier Lundi Chou farci du 28 janvier : Insomnie

Photo Claude Degoutte


Insomnie

               Un bol de tisane dans une main et la télécommande dans l'autre, la nuit avance. Il est tard. Toute la maison dort. Pas moi et je zappe pour accrocher quelque chose qui en vaille la peine. Je tombe sur un type tout fluet, vêtu de noir et blanc comme un domino, qui chante, avec une voix de soprano. Dans ma  mémoire un mur de brique s'effondre. C'est l'été 79 dans ma chambre au fin fond du Sud, au bord des Pyrénées. C'est l'été avec un mangeur de disque qui tourne à fond les manettes et crache du Klaus Nomi pour mettre en miettes le grand amour torride qui me consume comme une bûche de la grange. 

A l'époque je ne savais pas grand chose de ce type maquillé comme un clown qui avait une voix géniale pour interpréter des opéras-rock déchirants faits sur mesure pour une génération d'écorchés vifs. Mais oui.... Klaus Nomi, un allemand pur jus, plein de Wagner, de Louis II, de Sissi, de Nina Hagen, de Warum, de châteaux lunaires et d'exilés martiens... L'homme des deux ou trois quarante cinq tours de mon tourne-disque aura  une vie difficile et une fin tragique, comme l'époque. Il meurt du sida. Seul et loin de chez lui. Ses musiciens, son imprésario et d'autres, se souviennent avec une lucide sincérité qu'il est mort tristement dans un hôpital américain. "Le cancer des homos" faisait peur comme la peste. On ne savait presque rien encore de cette maladie tueuse qui vous faisait devenir comme un pustuleux squelette vivant en quelques mois dans une chambre stérile. On craignait la contagion. Personne ne lui a tenu la main.
            Aujourd'hui, des hommes et des femmes sont dans la rue pour permettre aux homosexuels et aux lesbiennes de se marier... Le mariage pour tous... On ne guérit toujours pas du sida mais on survit avec des traitements féroces... Aujourd'hui quelques voix de castrat sont à la mode mais il faut aller Salle Pleyel pour les entendre. Aujourd'hui on est sage puisque presque tout est permis... 


Justement, ça me donne envie de donner un coup de baskets dans la fourmilière. Finis les lundis raviolis, clafoutis, choux farcis et autres dégustations. 
Je vais vous changer le potage. 
Je vais vous offrir du Klaus Nomi, saupoudré de Frank Sinatra, assaisonné à la sauce Brice de Nice, chauffé à la Charles Aznavour et doré à l'or fin!... 

Un roman, chapitre après chapitre, lundi par lundi... 
Allez, debout les mirettes, pour ce feuilleton fleuve qui commence dès la semaine prochaine. 
Ne manquez pas de donner votre avis!...

Marie Bataille




les "Lundi Chou Farci" étaient sur  
"Lundi Clafouti" sur : http://checkthis.com/5c7e
et les "Lundi Ravioli" sur http://checkthis.com/hjxx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez peut être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Messages les plus consultés

Une erreur est survenue dans ce gadget