" MARIE BATAILLE auteur littérature jeunesse, livres pour enfants, presse, roman feuilleton: Lundi Chou farci du 14 janvier : Roméo et Juliette

Lundi Chou farci du 14 janvier : Roméo et Juliette


Photo Claude Degoutte



Roméo et Juliette


                 Mariage pour tous : je suis pour! Mais je n'aime pas la formule. En ces temps de soldes, ça fait braderie, article bon marché....
Si depuis Proust les temps ont changé, si quand même, beaucoup de gens n'acceptent toujours pas les choses qui ne leur ressemblent pas, toutes les choses qui ne sont pas leur façon de vivre. Les privilèges ont la peau dure, sur tous les sujets. Donc, il fallait trouver un slogan. Ca y est c'est fait! 

Mais où allons nous?...  Pourra-t-on lutter indéfiniment contre l'intolérance sans peu à peu devenir des peuples beniouioui, des accepte-tout, des avaleurs de couleuvres ?... Tout le monde a droit à tout, alors, Madame Michu? Toutes ces acceptations ne nous mènent-elles pas vers notre fin,  vers une dilution mortelle dans le grand maestrom mondial ? Mama mia....
                  Qui sait? Dans quelques décennies le monde n'appartiendra peut-être qu'à ceux de nos enfants qui auront su ouvrir grands leur oreilles et leurs yeux et qui seront capables d'absorber, de lire et de comprendre des cultures, des moeurs et des croyances différentes. Seuls ceux là auront les clés du monde, la paix de l'âme, la possibilité de créer un monde meilleur?... Ou bien l'argent mettra-t-il tout le monde d'accord et achètera-t-il le monde des idées? En même temps, ces enfants devront savoir garder à l'esprit  d'où ils viennent, chacune de leurs différences, comme la trace tribale innée, le tatouage indélébile  et le transmettre pour être sûrs de se retrouver avec eux même, le grand soir et accepter de mourir. 
Il faudra être soi et quelqu'un d'autre. Il faudra sans doute savoir être schizophrène, maîtriser cette folie et ne plus culpabiliser d'être fou... Tout un programme !... Sinon reviendrons nous aux guerres de religions, aux guerres des tranchées, aux guerres civiles?... Partout...
                    Pour tourner cette page du "petit philosophe joyeux et en herbe", je me souviens de mes années de jeunesse où Brassens était un type à la mode, un sacré mec gonflé, un anar qui ruminait du bourgeois, bref un type qu'on écoutait en boucle en sortant de la fac et qui chantait :
                       "J'ai l'honneur de
                       Ne pas te demander ta main....
                      Ne gravons pas nos noms
                      Au bas d'un parchemin..."
                     (la non demande en mariage)
                     
Marie Bataille

les "Lundi Chou Farci" sont sur  
"Lundi Clafouti" sur : http://checkthis.com/5c7e
et les "Lundi Ravioli" sur http://checkthis.com/hjxx

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez peut être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Messages les plus consultés

Une erreur est survenue dans ce gadget