" MARIE BATAILLE auteur littérature jeunesse, livres pour enfants, presse, roman feuilleton: Lundi Clafouti du 13 août : la Maison du Soleil

Lundi Clafouti du 13 août : la Maison du Soleil

Photo Claude Degoutte


La Maison du Soleil.

Elle est bâtie en grosses pierres crépies au bord du ruisseau, au fin fond du Comminge. Elle est faite pour le soleil, pour les étés caniculaires des plaines du Sud Ouest, pour les hivers rudes d'autrefois. Elle sait prendre la lumière à travers les persiennes et garder à midi la fraicheur du petit matin. Elle est souveraine pour  jouer avec les rayons du soleil qui ont réussi à se glisser entre les lattes de bois et font des taches dorées sur le parquet de chêne clair. L'acajou des vieux meubles démodés, les rideaux et les tentures, les bibelots, la place des choses font qu'elle est unique, démodée et sereinement vieillote. Au milieu du jour quand il fait trop chaud dehors, on se laisse aller à la sieste dans une tiédeur parfumée de lit défait et de fleurs d'acacia, de bois moisi et de cuir. Et le soir la fraîcheur revient comme un thé glacé.
Elle a été bâtie pour durer et elle dure. Les escaliers ont souffert, les couloirs s'effritent, les lumières pâles vacillent parfois, les fenêtres enflent aux intempéries mais elle tient le coup hiver après hiver, se régénérant été après été. Elle m'attend. Elle attend la clé dans la serrure, le retour du maître des lieux pour se réveiller. Elle est fidèle comme un chien. Elle sait que je vais revenir.
Je l'ai quittée cent fois en pensant ne plus y mettre les pieds, je l'ai délaissée, oubliée, je lui ai fait faux bond, je l'ai détestée,  reniée, j'ai voulu la vendre mais elle ne m'en a jamais voulu. Elle ne s'est jamais vengée par un quelconque dysfonctionnement. Elle garde en état ce que mes pères lui ont confié. Elle sait qu'on s'appartient. Alors elle me prend comme je suis : libertine, changeante , égoïste. Elle sait qu'elle est le ventre dans lequel j'ai grandi, sauvé mon âme et ma peau et que c'est là que je reviendrai disparaître et me perdre en cendre quand l'éternité sonnera. Qu'enfin je serai tout à elle et à personne d'autre.
Marie Bataille

les "Lundi Clafouti" sont sur : http://checkthis.com/5c7e
et les "Lundi Ravioli" sur http://checkthis.com/hjxx



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous aimerez peut être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Messages les plus consultés

Une erreur est survenue dans ce gadget